ETUDE - EVALUATION



L’évaluation partie intégrante de tout projet

Nous concevons l’évaluation comme un outil que nous mettons au service de la qualité du projet, permettant particulièrement de renforcer la coopération entre partenaires.

En concertation avec les acteurs, nous évaluons les politiques et les programmes d’action en proposant un regard distancié et objectif.

Sur la problématique de l’évaluation, l’équipe de Kaléido’Scop est pluridisciplinaire.
Elle associe des sociologues, des statisticiens et des généralistes de l’évaluation. D’autres formes d’expertises peuvent être mobilisées ponctuellement.

Selon nous, l’évaluation est au service du projet.
Ainsi, nous recommandons qu’elle soit pensée collectivement, par tous les acteurs associés au projet, dès le démarrage de l’action.

Nous envisageons la co-construction des indicateurs, ainsi que la stratégie d’évaluation comme une phase-zéro du projet. Cette collaboration poussée au tout début du projet conditionne ensuite la confiance mutuelle entre le porteur du projet et l’évaluateur, élément nécessaire à une conduite autonome de l’action et de son évaluation. L’évaluation extérieure peut également contribuer à la bonne coopération entre partenaires.

Elle revêt plusieurs fonctions :

Identifier et clarifier

C’est, avant tout, par l’évaluation que les partenaires du projet peuvent clarifier et spécifier les résultats visés par le projet. Cela permet d’approfondir la connaissance des freins que le projet cherche à débloquer et les leviers nécessaires à activer pour l’atteinte des objectifs recherchés. Il s’agit également d’identifier quel élément de l’innovation sociale peut contribuer de manière significative à l’atteinte des objectifs. Une attention particulière est portée à la production de résultats inattendus ainsi qu’aux formes et conditions d’une potentielle généralisation.

Mesurer

L’évaluation permet de mesurer ce que le projet produit. Par là même, elle permet de spécifier dans quelle mesure les résultats attendus ont été réalisés et leur degré d’adéquation avec les objectifs fixés. C’est aussi le rapport entre les objectifs fixés et les moyens déployés qui permettra de quantifier et qualifier l’efficience du projet.

Co-piloter

En complément d’une évaluation et d’un monitoring interne, l’évaluation externe permet de porter un regard extérieur sur le projet et peut ainsi renseigner en temps réel les porteurs de projet sur la cohérence du projet au regard des objectifs visés. Des ajustements peuvent éventuellement être proposés afin d’améliorer et d’optimiser la démarche en cours de route. Le co-pilotage permet ainsi d’inscrire le projet dans une démarche qualité.

Diffuser et valoriser

Diffuser et valoriser les résultats et les bonnes pratiques permet pour le porteur de projet, et le(s) territoire(s) sur le(s)quel(s) il s’inscrit, de communiquer sur le travail réalisé, de valoriser les éléments de réussite, d’accroître la notoriété et reconnaissance de leur structure et de trouver de nouvelles opportunités de développement.