JPEG - 18.9 ko

L’objectif de cette rubrique dans ce modeste blog serait d’interroger seul (si personne ne le visite !) ou à plusieurs (des milliers de personnes ?) quelques mots, concepts qui viennent percuter le travail de Kaléido’Scop. Créer un débat qui permettrait de transformer un mot en une approche concrète, une manière d’agir...bien entendu en restant dans les valeurs que Kaléido’Scop défend. Parce qu’un mot est un mot mais surtout pour qu’un mot incite, invite, engage...à l’action !


- ARCHIVES -


Empowerment

Posté par Un mot...une action, une approche • Novembre 2012

En voilà un "bon mot" qui vient d’ailleurs ! Un mot que l’on a essayé de traduire par "mise en capacités" ou même "capacitation" ! Comment le traduire, faut il le traduire ? Je n’ai pas de réponse à ce sujet, ce qui est sûr, c’est que derrière ce mot se cache une approche citoyenne, une démarche démocratique qui consiste à donner (rendre ?) le pouvoir à une parole de terrain, d’acteur, de citoyen, expert ou non ! L’empowerment implique une prise de risque, une perte de contrôle ou de leadership, une responsabilité partagée. Comment faire en sorte qu’il ne soit pas seulement pris comme un combat pour revendiquer une parole qui aurait été confisquée mais plutôt comme un accompagnement à occuper l’espace de parole qui est dû à chacun ? L’empowerment est un processus à accompagner pour favoriser la prise d’autonomie dans une parole citoyenne construite et constructive. Nos organisations et institutions sont-elles prêtes à jouer le jeu ? Le débat est ouvert...

2 Messages de forum

  • propose de traduction - 7 décembre 2012 11:10, par Gary

    "développement du pouvoir d’agir"

    Bossé, Canada

     ;)

    Répondre

    • Empowerment suite - 27 décembre 2012 10:11, par Sylvain

      Merci Gary pour ce commentaire ! Et comme derrière toute définition, il y a aussi une manière de faire. Pouvoir d’agir = Liberté. L’empowerment consisterait donc à rendre à tout un chacun ce qui lui a été confisqué, c’est à dire un pouvoir, une liberté ? J’ose espérer que dans nos sociétés démocratiques, il s’agit juste de réveiller un peu la créativité qui sommeille en chaque citoyen et de lui permettre de retrouver l’autonomie de penser...

      Répondre

+ Ajouter un commentaire