Emmanuelle Gallot-Delamézière

Consultante en urbanisme durable et participatif e.gallot@kaleido-scop.eu
06 81 91 96 23

Géographe-Urbaniste au profil hybride, mon parcours professionnel se situe au croisement entre enseignement/recherche et étude/conseil autour des questions et enjeux de la compréhension et de la mise en oeuvre d’un urbanisme durable et partagé.

Mes motivations sont d’observer, comprendre, accompagner, anticiper les besoins et évolutions de la société urbaine et de proposer des solutions légères (prototypage) et innovantes, soutenables et partagées. Je travaille souvent en équipe pluridisciplinaire (design, communication, sociologie, économie, environnement …) afin d’enrichir le processus de réflexion qui se créé autour d’un projet mais aussi afin de mobiliser des méthodologies aptes à répondre à ses enjeux. La fabrique d’intelligence collective est devenue une des lignes fortes de mes interventions en mobilisant des pratiques collaboratives originales.

Dans le cadre de mon activité de consultante, je me mets au service des collectivités territoriales sur des projets qui visent notamment à rapprocher la collectivité de l’habitant-usager et a travailler sur l espace sensible. J’interviens aussi bien sur des travaux de diagnostic, d’étude que sur de l’expertise ou de l’aide à la décision. J’enseigne également dans des cursus de formation initiale (ENTPE) ou de formation continue (CVRH).


- ARCHIVES -


MuseoPic

Posté par Emmanuelle Gallot-Delamézière • Octobre 2015

PNG - 44.3 ko

Joli projet que celui de l’application mobile MuseoPic développée par Amaury Belin et Jillian Boyer. Une application qui s’inscrit dans le processus de réflexion et d’expérimentation initié dans le cadre de Museomix autour de l’innovation, des nouveaux usages de musées conçus comme plus ouverts, connectés et participatifs. MuséoPic permet de mettre en place des visites « intelligentes » et interactives avec notamment :
-  Du côté visiteurs, la possibilité d’avoir accès à des informations contextuelles, de se géolocaliser sur la carte du musée, de construire un journal de visite ou de prolonger la visite en dehors du musée
-  Du côté des musées, elle apparaît comme une solution optimisée, qui ne nécessite aucune modification de la scénographie, un nouvel espace de médiation et de collecte de données d’usages et, permet une intégration aux réseaux sociaux. D’ores et déjà, Jillian et Amaury disposent d’un prototype fonctionnel de MuseoPic, après un travail de 6 mois et des tests réalisés auprès des médiateurs de la Société Nunatak (Musées des Confluences), d’une résidence au Musée Gallo-Romain de Lyon, et d’une résidence de 10 jours au Musée d’Art Contemporain de Lyon. Des temps d’expérimentation qui leur ont permis de valider le concept technique de l’application, mais également sa pertinence par rapport aux usages concrets des visiteurs de musées.

Si vous êtes intéressés par leur démarche et pour aller au-delà de cet article : http://ambelin.free.fr/MuseoPic/doc/

+ Ajouter un commentaire