Sylvain Abrial s.abrial@kaleido-scop.eu
0680479592

PDF - 481.7 ko

Issu de l’animation socio-culturelle (DEFA et Master II « politiques sociales et développement territorial), j’ai travaillé pendant 15 ans dans le champ des programmes européens d’éducation non formelle, comme animateur de groupes internationaux puis comme formateur sur différentes thématiques, au sein d’équipes internationales. Co-fondateur de Kaléido’Scop en novembre 2006, actuel co-gérant de l’entreprise, mes différents métiers m’ont conduit, entre autres, à :
- Animer/coordonner des équipes internationales et des réseaux d’organisations, dont la diversité (inter-culturelle et interprofessionnelle) est la spécificité.
- Accompagner des collectivités territoriales dans la mise en place de stratégies de développement local et international, par l’animation d’un réseau d’acteurs.
- Mettre en place et animer des démarches de concertation citoyenne avec différents publics (experts, habitants, jeunes,…)
- Animer des sessions de formations en français, anglais ou allemand sur les thématiques de l’éducation non formelle, la gestion de la diversité culturelle mais aussi sur le travail en réseau de coopération, la gestion de projets,...
- Evaluer des dispositifs d’expérimentation sociale, liés en particulier à la mobilité internationale et l’insertion des jeunes demandeurs d’emploi.

Du local à l’international, mes interventions dans des espaces divers m’ont permis de me confronter aux thématiques de la diversité culturelle, de l’altérité et de la différence, en travaillant sur les processus qui permettent de travailler dans la diversité, au delà des divergences de points de vue et de représentations (interculturelles, inter-générationnelles, inter-institutionnelles).


- ARCHIVES -


Pas de pape à Kaléido

Posté par Sylvain ABRIAL • Février 2013

En réponse à mon cher collègue, pas de conclave à Kaléido’Scop mais des séminaire internes trimestriels où l’essentiel des décisions se prennent, des AG qui valident une route prise ou à prendre avec le regard extérieur de nos associés externes (merci à eux), pas de pape mais un collectif qui s’auto-gouverne et oui...au milieu de tout ça une co-gérance, parce qu’il faut bien que quelqu’un s’y colle ! Paul Hallé et moi-même nous y "recollons" donc pour cette année encore. Eteignez les fumées blanches ou noires, Kaléido’Scop continue d’avancer, elle ne s’est jamais arrêtée !

+ Ajouter un commentaire