PRADEL Benjamin

b.pradel@kaleido-scop.eu

CV et références en ligne Twitter

Benjamin Pradel est diplômé de l’IEP Grenoble (2004), de l’Institut Français d’Urbanisme (2005) et docteur en sociologie urbaine (2010). Après 9 ans passés dans la recherche publique, il est aujourd’hui consultant-chercheur en mobilités et études urbaines. Entre recherche et action, il développe une activité de sociologue conseil appuyé sur une expertise en mobilités durables (périurbaines, piétonnes, électriques, collaboratives), maîtrise d’usages (espace, objets, dispositifs techniques) et innovation dans la fabrique de l’urbain (espaces publics, coproduction, chrono-urbanisme, maîtrise d’usage), habitat et territoires (pratiques d’habiter, image identitaire, cohésion, échelles d’action, tourisme).

A la croisée de la sociologie, l’urbanisme et la géographie, son approche par les rythmes, lui permet de saisir les changements et les permanences dans l’évolution des modes de vie et des territoires. Auteur de plusieurs écrits scientifiques, il a participé à de nombreuses conférences et projets de recherche-action.

=> Il met ses compétences au service des entreprises, institutions et collectivités dans la production d’études et de recherches thématiques à portée scientifique et techniques.

=> Il intègre les équipes d’AMO en projets urbains (concertation/participation, maîtrise d’usage, diagnostic socio-spatial, analyse des mobilités, jeux d’acteurs, développement territorial...) pour y apporter expertise de terrain, recommandations opérationnelles et prospectives (APS, APD).

=> Il dispense des conférences, formations professionnelles et cours à la demande avec plus de 500h d’expérience pédagogique.

=> Il propose une offre de "sociologue conseil" pour accompagner entreprises et collectivités sur leurs projets et marchés, travaillant le sens des orientations, mots et actions concrètes.

Il s’appuie sur des méthodes de recueil et d’analyses concrètes (entretien, observation, présence prolongée, participation) nourries de connaissances théoriques et d’une veille opérationnelle permettant de mieux comprendre pour mieux relever les enjeux autant spatiaux, sociaux qu’environnementaux du développement des territoires de la ville de demain.


- ARCHIVES -


Prendre en compte le temps dans l’aménagement

Posté par PRADEL Benjamin • Décembre 2016

Prendre en compte le temps dans l’aménagement, voilà le titre de ce guide pratique publié par TempoTerritorial et présenté le 13 décembre dernier à Rennes lors d’un séminaire éponyme organisé organisé par le Bureau des Temps de Rennes et la Métropole.

A cette occasion, j’y faisais une communication intitulée "L’aménagement de l’espace à l’ère du temps" et introduisais la table ronde qui suivait.

Ce guide est gratuit et téléchargeable bientôt sur le site du Bureau des Temps de Rennes, il explore la problématique du temps comme outil d’aménagement face à des rythmes de vie qui changent rapidement et questionnent l’organisation de nos territoires.

Nous sommes une quinzaine à avoir contribué à l’ouvrage, construit en 3 parties et 7 chapitres qui balayent les sujets à la fois d’un point de vue analytique et empirique grâce à des fiches pratiques présentant plusieurs dizaines de cas concrets.

  • I/ Connaitre les temps du territoire (L’analyse des rythmes du territoire ; Focus sur les temps particuliers ; Le temps pour repenser la proximité et l’aménagement du territoire)
  • II/ Les leviers temporels de l’aménagement (Pour des espaces publics polyvalents et adaptables ;Pour des bâtis polyvalents et adaptables)
  • III/ S’inscrire dans le temps du projet (Temps et projet urbain ; L’aménagement temporaire : un outil pour expérimenter et faire la ville autrement ?)

EDITO

Les politiques du temps au service des politiques d’aménagement durable des territoires Ce guide aborde un domaine encore peu exploré par la communauté scientifique française et étrangère et par le monde de la décision publique : le lien entre le temps et le domaine de l’aménagement. En effet, l’enchevêtrement des activités quotidiennes, éprouvé tous les jours par des millions de citoyens, a des conséquences majeures en matière d’aménagement des villes et des territoires.

La localisation des équipements générateurs de flux et donc de temps, la répartition des fonctions urbaines selon les temps d’accès, la réglementation des vitesses, sont autant de leviers pour limiter l’étalement urbain, le besoin d’infrastructures nouvelles, mais aussi les congestions , les pollutions et les temps de déplacement contraints.

Par ailleurs, anticiper les différents usages des espaces publics et bâtis au fil du temps, et les rendre accessibles grâce à la polyvalence, la mutualisation et l’adaptabilité des lieux, permet là encore des économies de ressources foncières, énergétiques, naturelles et financières.

Ce guide rend compte et fait la synthèse des premières expériences de prise en compte du temps dans l’aménagement. Les exemples produits montrent, si besoin en était, que toutes les disciplines qui se rapportent à l’aménagement doivent mieux intégrer le défi de la concordance des temps dans une société de plus en plus individualisée. Les politiques du temps contribuent ainsi fortement à renforcer les conditions d’égalité entre populations et entre territoires.

Ce guide montre aussi que le rythme des territoires est fortement influencé par les « maîtres de l’horloge », qui décident unilatéralement de leurs horaires (écoles, administrations, entreprises, commerces..) sans mesurer les impacts de leurs choix sur l’organisation de la vie publique et sur les conditions de vie de la population.

L’intégration progressive de la dimension temporelle par les opérateurs de l’aménagement est une voie prometteuse pour rétablir les conditions d’un développement respectueux des équilibres sociaux, spatiaux et environnementaux. Ce guide voudrait y contribuer. Cette production n’aurait pas pu voir le jour sans l’implication des membres de Tempo Territorial, plateforme des acteurs des politiques du temps, ainsi que des nombreux contributeurs de ce document. Je les remercie vivement. Leur investissement a été décisif pour faire aboutir ce projet qui sera complété prochainement par un centre de ressources numérique sur cette question majeure de la vie en société.

+ Ajouter un commentaire