PRADEL Benjamin

b.pradel@kaleido-scop.eu

CV et références en ligne Twitter

Benjamin Pradel est diplômé de l’IEP Grenoble (2004), de l’Institut Français d’Urbanisme (2005) et docteur en sociologie urbaine (2010). Après 9 ans passés dans la recherche publique, il est aujourd’hui consultant-chercheur en mobilités et études urbaines. Entre recherche et action, il développe une activité de sociologue conseil appuyé sur une expertise en mobilités durables (périurbaines, piétonnes, électriques, collaboratives), maîtrise d’usages (espace, objets, dispositifs techniques) et innovation dans la fabrique de l’urbain (espaces publics, coproduction, chrono-urbanisme, maîtrise d’usage), habitat et territoires (pratiques d’habiter, image identitaire, cohésion, échelles d’action, tourisme).

A la croisée de la sociologie, l’urbanisme et la géographie, son approche par les rythmes, lui permet de saisir les changements et les permanences dans l’évolution des modes de vie et des territoires. Auteur de plusieurs écrits scientifiques, il a participé à de nombreuses conférences et projets de recherche-action.

=> Il met ses compétences au service des entreprises, institutions et collectivités dans la production d’études et de recherches thématiques à portée scientifique et techniques.

=> Il intègre les équipes d’AMO en projets urbains (concertation/participation, maîtrise d’usage, diagnostic socio-spatial, analyse des mobilités, jeux d’acteurs, développement territorial...) pour y apporter expertise de terrain, recommandations opérationnelles et prospectives (APS, APD).

=> Il dispense des conférences, formations professionnelles et cours à la demande avec plus de 500h d’expérience pédagogique.

=> Il propose une offre de "sociologue conseil" pour accompagner entreprises et collectivités sur leurs projets et marchés, travaillant le sens des orientations, mots et actions concrètes.

Il s’appuie sur des méthodes de recueil et d’analyses concrètes (entretien, observation, présence prolongée, participation) nourries de connaissances théoriques et d’une veille opérationnelle permettant de mieux comprendre pour mieux relever les enjeux autant spatiaux, sociaux qu’environnementaux du développement des territoires de la ville de demain.


- ARCHIVES -


Vers une mobilité "sans couture" dans la ville ? Multimodalité et intermodalité, quelles innovation. 22. nov. Lyon. Entretiens Jacques Cartier

Posté par PRADEL Benjamin • Novembre 2016

Je parlerai aux entretiens Jacques Cartier le 22 novembre sur le thème des tendances de la mobilité et des conséquences sur la fabrique des espaces publics avec une communication portant sur les TROTTOIRS comme entrée dans la question. Une journée tournée vers la mobilité, avec chercheurs, professionnels, consultants, etc.

L’offre et les pratiques de mobilité évoluent. Pour parcourir les territoires urbains, les habitants n’ont plus seulement recours à la voiture individuelle mais à une multitude de modes de transport qu’ils combinent différemment au gré d’un trajet, d’une journée, d’une semaine : marche, vélo, transports collectifs, autopartage, covoiturage. Ces pratiques intermodales et multimodales sont encouragées par les pouvoirs publics, car elles apparaissent plus durables, sur le plan environnemental, économique comme social.

Pour autant, la multimodalité ne va pas de soi. Elle est notamment confrontée au défi de la rupture : coupure urbaine lorsqu’une voie rapide sépare la gare des arrêts de bus, rupture de charge lorsqu’il faut passer de la voiture au tramway, différenciation tarifaire quand le ticket de bus n’est pas le même que celui du train, information fragmentaire, interlocuteurs multiples et variés... Ce phénomène de rupture interpelle à la fois les voyageurs qui expérimentent au quotidien ces effets de rupture, les acteurs des transports qui sont amenés à penser autrement leur offre et les acteurs de l’urbanisme qui doivent concevoir différemment les espaces publics. La multimodalité incite à un renouvellement des politiques de transport et d’urbanisme : il ne s’agit pas simplement de rapiécer les territoires urbains, mais de fluidifier le parcours des habitants dans ces territoires urbains, autrement dit d’inventer une mobilité « sans couture » dans la ville.

Ce colloque vise à faire un état des lieux sur cette question de la multimodalité en croisant les apports de la recherche et de l’action en France et au Québec. Il sera orienté autour de trois questions clés : quelles sont les pratiques multimodales actuelles ? Comment adapter l’offre de transport pour répondre à cet enjeu de la multimodalité et de l’intermodalité ? Comment concevoir des espaces publics qui permettent de fluidifier les déplacements au sein des territoires urbains ?

PROGRAMME : https://www.centrejacquescartier.co...

+ Ajouter un commentaire